UN PROCESSUS PAR ÉTAPES

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le processus de création-réalisation est formulé de plusieurs manières dans les écoles de design graphique ou de communication visuelle. Le « design thinking » est au cœur de l’enseignement de la comvi, qu’elle soit orientée Print ou Web.

les 8 étapes principales

Le processus est encadré globalement par 2 étapes : le brief et le débrief, échanges constructifs entre le designer et le client-commanditaire. Au cœur du processus se trouvent 2 autres étapes-clés : la présentation des solutions et le choix de la solution à mettre en œuvre. Elles concernent aussi le designer et le client -commanditaire.

De part et d’autre de cette double étape centrale se situent d’une part les étapes de recherche documentaire et d’idéation-conception-prototypage et d’autre part les étapes de réalisation (prépresse ou « préweb ») et de fabrication-diffusion.

La focalisation de l’attention sur l’étape de réalisation du projet (avant la fabrication) empêche souvent de voir toute l’utilité des étapes précédentes et de l’étape du débrief-archivage.

Un processus alternatif et itératif

Le processus de design alterne des phases d’ouverture et des phases de fermeture. Cela est particulièrement le cas dans les phases qui précèdent la réalisation. Après avoir élargi le champ des possibles par une recherche effectuée dans plusieurs directions, le cahier des charges restreint le nombre des solutions envisageables. Parmi toutes les solutions envisagées, les tests vont permettre d’effectuer une sélection et finalement seule une solution sera effectivement réalisée et fabriquée ou développée.

La présentation du processus de manière linéaire ne doit pas faire oublier les incessants et nécessaires va-et-vient qui ont souvent lieu entre les différentes phases du processus. La fabrication oriente la recherche documentaire, l’idéation tient compte du mode de diffusion, toutes les étapes nécessitent un archivage et un débrief, etc.

Visualiser le processus de design

Pour s’en faire une idée Ziv a créé un tableau Pinterest sur lequel sont épinglées plusieurs infographies résumant les étapes principales du processus de design.

Presque tous les textes sont en anglais. L’adaptation de ces infographies en langue française serait une production utile à la communauté francophone : voici un excellent exercice d’application de connaissances techniques nouvellement acquises !

Logo du site de ressources des formations PAO et communication visuelle du GRETA de Clermont-Ferrand

LA PHASE DE CONCEPTION

Après le brief et la recherche documentaire se déroule la phase de conception. Il s’agit d’une étape très structurée au cours de laquelle se mettent en place les éléments qui vont déterminer toute la suite des opérations. Examinons cette étape du processus de design de manière plus détaillée.

La production des contenus

La phase de conception intègre la production des contenus textuels et visuels : rédaction, photographie, illustration, infographie, pictographie. Ces tâches nécessitent des compétences spécifiques qui sont au cœur de spécialités professionnelles. Un graphiste est à l’aise avec les images, il l’est moins avec les textes. La production de contenus est chronophage et donc souvent rigoureusement planifiée.

Dans un premier temps, considérons que tous les textes (titres, accroches, développement, infos pratiques, appels à l’action, etc. ) et toutes les images (photos, illustrations, infographies, pictogrammes, etc.) sont collectés et fournis au concepteur graphique. Ce dernier peut donc en disposer immédiatement et librement. Nous savons cependant que ces contenus seront traités, retouchés, modifiés et assemblés ultérieurement, en fonction des choix effectués en cours de conception.

Avant et après la conception graphique

De quoi disposons-nous avant de concevoir et de quoi disposerons-nous après la conception ?

Avant la conception graphique :

  • un brief détaillé
  • un cahier des charges précis
  • des résultats de recherche documentaire
  • des textes et des images bruts de production

Après la conception graphique :

  • des propositions de mise en page (maquettes) présentables au client

Ces maquettes ou propositions de mise en page sont structurées, stylisées, composées et déclinées sur différents supports en fonction de la demande. Une seule de ces propositions sera choisie par le client. La maquette retenue deviendra le prototype finalisé à partir duquel seront produits les exemplaires à publier (phase de réalisation-intégration et de fabrication-reproduction)

Pendant la conception graphique

La conception graphique est donc un maquettage ou, en d’autres termes, une production de maquettes présentables au client. Or le maquettage ne consiste pas seulement à produire une rapide esquisse intentionnelle avant de se lancer dans une mise en page informatisée (plus ou moins guidée par le rough manuscrit). Le maquettage commence par la réalisation d’une ou plusieurs planche(s) de style, il se continue par une phase de tests de plusieurs solutions envisageables et se termine par la réalisation d’une présentation des solutions retenues.

Ces étapes passent le plus souvent inaperçues car elles sont absorbées dans la phase de réalisation-intégration, le client signant un BAG/BAT (bon à graver, bon à tirer) juste avant la phase de fabrication-reproduction. Il est cependant primordial de donner toute sa place à la phase de maquettage en proposant  au client, en cours de processus, de valider les étapes-clés intermédiaires :

  • validation de la planche de style à suivre lors de l’élaboration des maquettes
  • validation de la maquette à suivre pour l’intégration définitive des textes et des images
  • validation du prototype avant la reproduction-fabrication (impression et façonnage)

Ce processus de design, appliqué à la création de logos, est présenté de manière plus aboutie dans un cours intitulé Designer un logo.